Le pétrole à 20 dollars: Donald Trump joue les médiateurs... pour sauver le schiste américain

Trump Poutine

Les Etats-Unis tentent de convaincre l'Arabie saoudite et la Russie de mettre un terme à leur conflit, qui pèse sur les cours du brut. L'avenir du schiste américain en dépend.

Publié le 31-03-2020 par Jérôme Marin

Publiquement, Donald Trump ne cesse de se féliciter du plongeon récent des cours du pétrole, qui a fait fondre les prix à la pompe pour les automobilistes américains. En coulisses, pourtant, le locataire de la Maison Blanche et son administration s'activent pour jouer les médiateurs entre l'Arabie Saoudite et la Russie, en conflit depuis l'échec de leurs négociations, début mars, sur une nouvelle baisse de la production. L'enjeu est crucial pour Washington: sauver de la faillite l'industrie du schiste américain pour maintenir l'indépendance énergétique du pays, si importante sur le plan géopolitique.

Lundi, alors que le baril de WTI retombait à 20 dollars à New York, son plus bas niveau depuis 2002, Donald Trump a ainsi évoqué la question du pétrole au cours d'un entretien téléphonique avec Vladimir Poutine. Selon le Kremlin, les présidents américain et russe ont demandé à leurs ministres de l'énergie d'entamer des discutions. La semaine dernière, Mike Pompeo, le secrétaire d'Etat américain, s'était également entretenu avec le prince héritier Mohammed ben Salmane, implorant l'Arabie saoudite, le principal allié de Washington au Moyen-Orient, de "se montrer à la hauteur" pour stabiliser le marché.

A 20 dollars le baril, le modèle économique du pétrole de schiste aux Etats-Unis ne tient plus. L'effondrement des cours pourrait donc être fatal à de nombreuses entreprises du secteur, qui ont besoin, en moyenne, d'un baril autour de 50 dollars pour être rentables. Certes, des effor

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités