Le nombre des défaillances d'entreprises en forte hausse

PME

Au deuxième trimestre, et malgré les soutiens publics, 147 grandes entreprises sont tombées en défaillance dans le monde, dont 20 en France, selon Euler Hermes. La tendance devrait s'alourdir dans les prochains mois, et peser notamment sur les PME et les ETI par un effet domino.

Publié le 05-08-2020 par Robert Jules

Dans l'entretien qu'il a confié en début du mois de juillet à la presse régionale, le président de la république ne cachait pas ses préoccupations quant à la situation économique à venir du pays. "Il y a des plans sociaux, et il y en aura. La crise sanitaire a détruit 5 points de richesse nationale et mis des secteurs entiers à l'arrêt. Cela a forcément des conséquences sur les entreprises", prévenait Emmanuel Macron.

Ce sombre pronostic est confirmé par une étude que vient de publier cette semaine Euler Hermes. Selon les données recueillies par l'assureur crédit, pour le seul deuxième trimestre, "sur les 147 défaillances de grandes entreprises (qui désignent celle qui réalisent un chiffre d'affaires supérieur à 50 millions d'euros) relevées à l'échelle mondiale, 20 proviennent de France", soit 14% du total, indique Euler Hermes. Les régions étant les plus affectées par ces défaillances sont l'Amérique du Nord (52 cas, + 36 par rapport au deuxième trimestre 2019) et l'Europe de l'Ouest (64 cas, + 33).

Défaillances Euler

Ces défaillances pour ce seul trimestre dans l'Hexagone représentent un chiffre d'affaires cumulé de 4,4 milliards d'euros, contre moins de 650 millions d'euros durant la même période de 2019. Et ce, malgré le dispositif massif de soutien aux entreprises mis en place par le gouvernement dès le début de la crise comme le fonds de solidarité pour les TPE, le chômage partiel dont a bénéficié 1 entreprise sur 4, ou encore les prêts garantis par l'État (PGE) qui ont permis de mainte

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités