Le chef de la marine allemande coulé par ses propos sur Poutine

vice-amiral Kay-Achim Schoenbach Allemagne Ukraine Russie Crimée

Le chef de la Marine allemande a démissionné samedi après avoir déclaré que le président russe Vladimir Poutine méritait le respect et que la Crimée, annexée par Moscou, ne reviendrait jamais dans le giron de l'Ukraine.

Publié le 23-01-2022 par latribune.fr

Le chef de la Marine allemande a démissionné samedi après avoir déclaré que le président russe Vladimir Poutine méritait le respect et que la Crimée, annexée par Moscou, ne reviendrait jamais dans le giron de l'Ukraine. "J'ai demandé à la ministre de la Défense Christine Lambrecht de me relever de mes fonctions avec effet immédiat", a déclaré le vice-amiral Kay-Achim Schoenbach dans un communiqué. "La ministre a accepté ma demande". Kay-Achim Schoenbach a tenu ses propos controversés lors d'une intervention devant un think-tank en Inde, vendredi, qui a donné lieu à la diffusion de vidéos sur les réseaux sociaux. Ses commentaires sont intervenus dans un contexte tendu qui a vu la Russie rassembler des dizaines de milliers de soldats aux frontières de l'Ukraine.

Alors que les efforts diplomatiques tentent d'éviter une escalade, la Russie a assuré ne pas avoir l'intention d'envahir l'Ukraine. "Ce qu'il (Poutine) veut vraiment, c'est le respect", a déclaré Kay-Achim Schoenbach, à New Delhi, en s'exprimant en anglais. "Et mon Dieu, donner du respect à quelqu'un est peu coûteux, voire gratuit (...) Il est facile de lui donner le respect qu'il demande vraiment - et qu'il mérite probablement aussi", a ajouté le chef de la Marine allemande en qualifiant la Russie de pays ancien et important.

La Crimée définitivement annexée ?

Kay-Achim Schoenbach a reconnu que les actions de la Russie en Ukraine devaient être traitées. "La péninsule de Crimée est partie, elle ne reviendra jamais, c'es

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités