La rumeur d'un entrée de Mitsubishi Corp au capital de Renault s'intensifie

La rumeur d'un entrée de Mitsubishi Corp au capital de Renault s'intensifie

Le conglomérat japonais Mitsubishi Corp pourrait prendre 10 % du capital du constructeur français Renault. Une manière de consolider les liens entre les membres de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.Le conglomérat japonais Mitsubishi Corp pourrait prendre 10 % du capital du constructeur français Renault. Une manière de consolider les liens entre les membres de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Publié le 27-03-2020 par Esther Buitekant


 

Une hypothèse que les intéressés ne confirment pas


Mitsubishi Corp détient 20 % du constructeur automobile Mitsubishi Motors et pourrait désormais entrer au capital de Renault. Selon les Echos, le conglomérat japonais prendrait 10 % du capital du constructeur français. Une telle opération permettrait non seulement de resserrer les liens entres les membres de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi mais aussi d'aider Renault à sortir de la crise. 'L'entrée de Mitsubishi Corp. au capital de Renault est une hypothèse de travail, parmi beaucoup d'autres », insiste une source proche du dossier citée par les Echos. 'A ce jour, il n'y a absolument rien de précis sur la table. Et si elle devait se matérialiser un jour, ce qui n'est pas le scénario le plus probable, ce ne serait sûrement pas dans l'immédiat, en pleine crise du secteur !', a ajouté cette source. 


Aider Renault à sortir de la crise


Renault a vécu ces derniers mois plusieurs crises successives : l'affaire Carlos Ghosn, la crise des Gilets jaunes, le Brexit et désormais l'épidémie de Covid-19 dont les conséquences s'annoncent colossales pour le secteur automobile. Avec un cours de Bourse en berne depuis 2018, Renault peine à sortir la tête de l'eau. L'alliance Renault-Nissan doit dévoiler un nouveau plan stratégique début mai et devrait annoncer des mesures d'économies drastiques. L'entrée de Mitsubishi Corp pourrait bien apporter à Renault une respiration bienvenue, alors que la production automobile est désormais à l'arrêt.

Les dernières actualités