La peur du coronavirus pousse les Bourses vers la correction

Wall street ouvre en baisse

Les indices européens viennent d'aligner quatre séances consécutives de baisse et la perspective d'une correction, à savoir d'un recul d'au moins 10% par rapport à leurs récents plus hauts, se profile.

Publié le 26-02-2020 par latribune.fr avec Reuters

Les principales Bourses européennes se rapprochent mercredi de la zone de correction, la menace que fait planer sur l'économie mondiale la propagation du coronavirus coupant l'appétit des investisseurs pour les actifs risqués.

À Paris, l'indice CAC 40 lâchait 2% vers 10h30. À Francfort, le Dax chutait de 2,5% et à Londres, le FTSE abandonnait 1,5%. L'indice EuroStoxx 600 de la zone euro reculait de 2,26%.

Ces indices viennent d'aligner quatre séances consécutives de baisse et la perspective d'une correction, à savoir d'un recul d'au moins 10% par rapport à leurs récents plus hauts, se profile.

A Wall Street, le Dow Jones a cédé 3,15% mardi soir, ce qui porte à plus de 8% la baisse enregistrée depuis son dernier plus haut du 12 février. En Asie, la Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 0,8%, à un plus bas de quatre mois. En Chine continentale, les indices ont cédé du terrain en dépit de la baisse du nombre de nouvelles contaminations journalières dans le pays. Le CSI 300 des grandes capitalisations a reculé de 1,2%.

Les inquiétudes sont montées d'un cran outre-Atlantique lorsque le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a recommandé aux Américains de commencer à se préparer à une propagation du coronavirus. Même si le risque immédiat aux Etats-Unis reste faible, la situation globale évoque une pandémie, la liste des pays ayant recensé des cas de contamination ne cessant de s'allonger.

Impact sur la croissance

Le marché paraît avoir enterré l'hypothè

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités