La Maif et Vyv s'associent

La Maif et Vyv s'associent

En ce jeudi matin, les deux groupes d'assurance français Maif et Vyv viennent d'annoncer la mise en place d'une collaboration sur le marché de l'assurance vie dans l'Hexagone.

Publié le 12-04-2018 par Emilie Huberth

L'assurance vie dans le viseur

 

À deux, on est plus fort que seul. Voilà certainement l'état d'esprit qui anime aujourd'hui les assureurs Maif et Vyv, qui viennent ce jeudi matin d'annoncer un partenariat dans le domaine de l'assurance vie. Plus précisément, comme le révèle le communiqué diffusé ce jour, les deux groupes s'unissent en vue de « proposer une nouvelle offre d'assurance vie ». Dans le cadre de cet accord, à partir de juin prochain, Vyv, né l'an dernier du rapprochement entre les groupes MGEN, Harmonie et Istya et qui affiche un chiffre d'affaires estimé à 9 milliards d'euros, distribuera désormais des assurances vie développées par la Maif.

L'alliance annoncée en ce mois d'avril entre celui qui s'impose comme étant le premier assureur des associations et des établissements publics en France ainsi que le deuxième assureur sur le marché des garanties accidents de la vie et celui qui est le premier acteur de l'assurance santé en France survient à un moment-clé de la transformation du marché de l'assurance en France.

 

De nombreux rapprochements sur ce marché

 

En effet, outre la Maif, qui compte 11 filiales, et Vyv, de nombreux rapprochements s'opèrent en France depuis quelques mois sur le marché de l'assurance, comme en atteste tout simplement la création du groupe Vyv, né de l'association de trois groupes. Dans le même temps, toujours l'an dernier, AG2R et Matmut ont annoncé une collaboration, tout comme Macif et Aesio. Les alliances entre différents acteurs de l'assurance sont donc légion dans l'Hexagone actuellement.

Pour autant, dans le communiqué diffusé ce jour, Vyv et la Maif, fondée en 1934 et historiquement basée à Niort, ont tenu à préciser que leur alliance restera pour le moment au stade de simple partenariat. Un « partenariat fort et pérenne » qui pourrait effectivement constituer une « première étape » en vue d'une collaboration plus complète, mais qui ne prend en aucun cas la forme de « fusion ou rapprochement des structures », du moins pour le moment. Les deux groupes conservent leur indépendance.

Les dernières actualités