La hausse des catastrophes naturelles menace de faire exploser les prix de l'assurance

Maria aux antilles: l'arrete de catastrophe naturelle publie au jo

Dans un stress test climatique, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), le régulateur du secteur de l'assurance prévient que le coût des sinistres liés aux catastrophes naturelles pourrait être multiplié par cinq d'ici à trente ans. Une dérive qui pose la question de la soutenabilité des prix de l'assurance par les assurés et, par conséquence, de la frontière de ce qui pourra être ou non assuré à l'avenir.

Publié le 05-05-2021 par Eric Benhamou

La facture du changement climatique s'annonce lourde pour le secteur de l'assurance...et pour les assurés. Ce ne sont pas les assureurs qui alertent mais le régulateur du secteur lui-même. Dans le cadre d'un exercice inédit d'évaluation des risques financiers liés au changement climatique, couvrant les secteurs de la banque et de l'assurance, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) prévient que le coût des sinistres « catastrophes naturelles » pourrait être multiplié par cinq à l'horizon 2050. Et encore, souligne le régulateur, la France est relativement épargnée par les scénarios du GIEC, ce groupe international d'experts chargé de faire des prévisions sur le réchauffement climatique et ses impacts environnementaux.

Un régime Cat Nat équilibré jusqu'en 2040

Selon ce stress test climatique, le coût de la sécheresse, des inondations ou des tempêtes, pourrait connaître des pics importants sur certains départements, ceux d'ailleurs régulièrement touchés par des catastrophes naturelles. Ce risque croissant, les assureurs en ont parfaitement conscience. Mais ils misent à la fois sur le système mutualisé du régime des catastrophes naturelles, en partie subventionné par l'Etat, et des hausses tarifaires lissées dans le temps pour faire face.

Le régime « Cat Nat », qui existe depuis 1982, est pour un régime solide, qui repose sur une cotisation obligatoire prélevée sur chaque contrat d'assurance dommages. Ces cotisations alimentent un fonds d'indemnisation géré par

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités