La Biscuiterie Jeannette trouve de nouveaux fonds et de nouveaux locaux

La Biscuiterie Jeannette trouve de nouveaux fonds et de nouveaux locaux

Reprise en partie grâce au financement participatif, la biscuiterie caennaise devrait rouvrir en septembre dans de nouveaux locaux.

Publié le 20-04-2015 par Aglaë Derouen

Financement participatif

 

Mise en liquidation en 2013, ce fleuron du patrimoine gastronomique normand qu'est la Biscuiterie Jeannette a bien failli disparaître. Mais c'était sans compter sur la détermination de Georges Viana, homme d'affaire franco-portugais qui a fait l'essentiel de sa carrière dans la grande distribution. Sur la plateforme de financement participatif Bulbintown, il a vais réussi à lever auprès de 2076 donateurs un peu plus de 100000 euros, qui sont venus s'ajouter aux autres fonds qui ont permis à son offre de reprise d'être validée par le Tribunal de Commerce.

Georges Viana a poursuivi sur sa lancée, en lançant une nouvelle campagne de crowdequity, qui proposait donc au grand public de devenir actionnaire de la nouvelle société Jeannette, qui visait à réunir 150000 euros supplémentaires. Pari gagné, puisqu'il a réussi à 177432 euros auprès de 94 actionnaires. Toutefois, pour que son projet soit à la hauteur des ambitions qu'il a pour la biscuiterie normande, Georges Viana devra encore trouver 650000 euros. Mais, avec ce qu'il a déjà récolté, il devrait pouvoir relance Jeannette à partir du mois de septembre.

 

 

Nouveaux locaux, nouvelles recettes

 

Les anciens locaux, vétustes et appartenant au précédent propriétaire, ont dû être abandonnés, et la Biscuiterie Jeannette 1850 a trouvé 1000 m2 neufs à Démouville, dans la banlieue de Caen : « C'est une excellente nouvelle, car maintenant nous savons où nous allons produire nos madeleines », commente Georges Viana dans un communiqué.

Ayant l'ambition de faire de Jeannette l'équivalent normand du palet breton Traou Mad, Georges Viana souhaite positionner Jeannette sur le segment du haut de gamme. Il a donc sollicité les conseils du pâtissier Philippe Parc, Meilleur Ouvrier de France, afin qu'il apporte « son expertise et son savoir-faire pour créer de nouvelles recettes exclusives et haut de gamme ».

Les dernières actualités