"L'urgence et la relance doivent fonctionner de pair" Laurent Saint-Martin

Laurent Saint-Martin

ENTRETIEN. Plan de relance, mesures d'urgence, crise économique... le rapporteur du budget 2021 et pilote de la relance à l'Assemblée nationale Laurent Saint-Martin navigue en pleine tempête en cette fin d'année. Sur fond de reconfinement et de vertigineuses incertitudes économiques, l'Assemblée nationale a adopté mardi en première lecture le projet de budget pour 2021, dont le plan de relance de 100 milliards d'euros, avant de transmettre le texte au Sénat. Le député du Val-de-Marne revient pour La Tribune sur les enjeux cruciaux à venir dans les prochaines semaines.

Publié le 18-11-2020 par Grégoire Normand

LA TRIBUNE - Avec le budget 2021, le PFLR 4 pour 2020 et le nouveau confinement, comment concilier mesures d'urgence et plan de relance à long terme ?

LAURENT SAINT-MARTIN - La spécificité de la crise que nous vivons crée ce besoin de disposer de mesures d'urgence et de mesures de relance en parallèle. Cela risque encore d'être le cas pour encore plusieurs mois. Nous allons avoir besoin d'aider des secteurs d'activité qui sont en difficulté par rapport aux décisions administratives qui sont prises comme les confinements à répétition. Dans le même temps, l'économie française a besoin d'investissements pour relancer des secteurs qui le peuvent. C'est une forme "d'en même temps" très atypique. La crise n'a pas de comparaison historique sur laquelle on peut se baser.

L'urgence et la relance doivent fonctionner de pair. C'est néanmoins important de les distinguer. Ce ne sont pas les mêmes outils. Pour les outils d'urgence, nous avons mis en place le fonds de solidarité, l'activité partielle, les prêts garantis par l'Etat, les annulations de charges. Pour la relance, il faut plutôt anticiper des investissements pour demain afin de permettre aux entreprises de se moderniser, verdir leur processus industriel, améliorer leur compétitivité et mieux former leurs salariés. Le projet de loi de finances rectificatif 4 (PLFR 4) est dédié à l'urgence, et le projet de loi de finances 2021 est tourné sur l'avenir et la relance.

> Lire aussi : Face à la seconde vague, un budget de crise... sais

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités