L'Institut Lumière de Lyon va diffuser des films Netflix sur grand écran

L'Institut Lumière de Lyon va diffuser des films Netflix sur grand écran

Le Netflix Film Club aura bien lieu. Du 10 au 14 décembre, l'Institut Lumière de Lyon proposera sur grand écran une sélection de neuf longs-métrages Netflix.

Publié le 07-12-2021 par Esther Buitekant

Magnifier les films Netflix sur grand écran

 

Par le passé l'Institut Lumière a déjà projeté Roma d'Alfonso Cuaron, ou The Irishman de Martin Scorsese au festival Lumière. Cette fois, neuf films Netflix seront projetés sur grand écran, parmi lesquels 'La Main de Dieu' de Paolo Sorrentino, 'Clair-Obscur' de Rebecca Hall (Clair-Obscur), 'The Lost Daughter' de Maggie Gyllenhaal et 'The Power of the Dog' de Jane Campion. La réalisatrice néo-zélandaise qui a reçu en novembre le Prix Lumière 2021 avait alors fait le déplacement à Lyon pour présenter son film. 'Les plateformes, dont les oeuvres sont destinées au petit écran, veulent - c'est inédit ! - les magnifier sur le grand, et qu'elles soient vues de la meilleure manière par un public de cinéphiles. Nous saisissons ce désir de cinéma et l'opportunité de montrer ces films au public lyonnais.', s'enthousiasme l'Institut Lumière dans un communiqué.


'On félicitera ou on désapprouvera ce type d'initiatives'


L'Institut Lumière, dont le président n'est autre que Thierry Frémaux le délégué général du festival de Cannes, sait que cette décision de projeter des films Netflix en salles ne plaira pas à tout le monde. 'On félicitera ou on désapprouvera ce type d'initiatives - au sujet des plateformes et de la place qu'elles occupent désormais dans le paysage, les débats sont nombreux et passionnés. (...) Nous travaillons avec tous ceux qui nous proposent des films, toujours curieux d'oeuvres qui ne sortent pas en salles, quand notre credo est le grand écran.', explique l'Institut Lumière dans un communiqué.  'La Cinémathèque française (qui accueille aussi cette programmation) et l'Institut Lumière sont des laboratoires qui entendent mener toute expérience destinée à réfléchir au cinéma de demain, autant qu'elles valorisent le cinéma d'hier. Pour que ni l'un ni l'autre ne disparaissent.', ajoute l'Institut Lumière.

 

Les dernières actualités