L'armée de Terre ne recevra pas tous ses véhicules blindés Griffon et Jaguar en 2020

Griffon armée de Terre Nexter Thales Arquus

Les industriels (Nexter, Arquus et Thales) ne pourront pas livrer en 2020 à l''armée de Terre les 128 Griffon et 4 Jaguar prévus en raison de la crise du Covid-19. Mais le chef d'état-major de l'armée de terre, le général Thierry Burkhard, a affirmé que les "objectifs de livraisons restent les mêmes à ce stade".

Publié le 22-05-2020 par Michel Cabirol

Le patron de Nexter et président du GICAT Stéphane Mayer avait prévenu le 23 avril à l'Assemblée nationale qu'il y avait de fortes chances que le Groupement momentané d'entreprises EBMR (Engins blindés multirôles), composé de Nexter, Arquus et Thales, n'était pas sûr de pouvoir tenir les livraisons des véhicules blindés du programme Scorpion prévues pour 2020. Soit 128 Griffon et 4 Jaguar. Le 14 mai, le président du CIDEF a été un peu plus précis. "Du fait de cette crise, on estime à trois, quatre mois de perturbations, ce qui rend difficile l'atteinte des objectifs. L'idée est de se rapprocher le plus possible de l'objectif fixé et de recoller en 2021" pour la loi de programmation militaire (LPM), a-t-il affirmé le 14 mai devant les sénateurs.

"Le retard pris en 2020 dans la livraison des véhicules Griffon, Jaguar et Serval à l'armée de terre sera rattrapé au plus tard fin 2021", a confirmé le 29 avril le Délégué général pour l'armement Joël Barre.

Toutefois, le chef d'état-major de l'armée de terre, le général Thierry Burkhard, ne veut pas en entendre parler. "Comme tout le monde, en dépit de la crise, leurs objectifs de livraisons restent les mêmes, à ce stade. Je resterai un client exigeant dans ce domaine", a-t-il expliqué aux députés droit dans ses rangers le 6 mai dernier. "Pour la production, le rééchelonnement des programmes se fait dans le dialogue", a toutefois fait observer le PDG de Nexter. Le 3e régiment d'infanterie de marine à Vannes est prioritaire dans la d

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités