« Je ne pense pas que nous verrons une armée européenne de notre vivant » (Thierry Breton)

Thierry Breton

PARIS AIR FORUM 2024 - Interrogé à l'occasion du Paris Air Forum, le Commissaire européen au marché intérieur s'est exprimé sur la défense européenne et sur l'investissement de l'Europe dans le spatial. Il a exclu la possibilité d'une armée européenne et a défendu ses actions en faveur de l'industrie européenne de la défense et les retards en matière d'exploration spatiale.

Publié le 14-06-2024 par Propos recueillis par Philippe Mabille (avec Margot Ruault et Maxime Heuzé)

LA TRIBUNE - Les résultats aux européennes, avec la percée de l'extrême droite, vont-ils largement changer la donne au niveau européen ?

THIERRY BRETON - Globalement, les équilibres au Parlement européen vont très peu évoluer. On a un prisme déformé en France, mais ce n'est pas le cas au Parlement. Nous constatons une très légère poussée de l'extrême droite, mais en traduction de siège, l'équilibre au niveau du Parlement va être relativement préservé, avec trois grands partis de gouvernement et de coalition, qui sont le PPE, le parti des conservateurs, qui gagnent quelques sièges, Renew qui en perd une vingtaine, et les socio-démocrates qui sont pratiquement stables. La question sera de savoir si les Verts devront ou non faire une alliance.

Vous êtes commissaire au marché intérieur, mais également commissaire aux industries de défense. Qu'est-ce que cela signifie ?

Je suis commissaire aux industries de défense, aux marchés intérieurs comme à l'ensemble des activités du numérique, des télécommunications et même des médias. Les industries de défense font partie des prérogatives de la commission, mais pas la défense en elle-même. Il faut cesser de faire croire l'inverse. Beaucoup ont utilisé cette « argutie » pendant les élections européennes. La défense stricto sensu est à la main des Etats et ça le restera, en revanche ce qui peut être coordonné, ce sont les industries de la défense.

Lire aussiL'Europe va produire autant d'obus que la Russie d'ici 2025, assure Thierry Breton

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités