Google aussi veut protéger les mineurs

Google aussi veut protéger les mineurs

Aussi utile et intéressant soit-il, Internet représente un danger bien réel pour les plus jeunes. Google a donc adopté diverses mesures.

Publié le 12-08-2021 par Nolwenn Guengant

Après Apple et ses nouveaux outils (controversés) de lutte contre la pédocriminalité, place à Google et à ses différentes nouvelles mesures. Le géant américain a en effet, à son tour, annoncé des nouveautés afin de protéger les mineurs. Dans un communiqué, la directrice générale de la branche Enfants et Famille de Google, Mindy Brooks, a expliqué que la firme de Mountain View est en contact régulier avec les parents et autres enseignants afin que ses produits et outils de contrôle soient le mieux adaptés possible aux plus jeunes.


Vidéos YouTube, historique...


Sur la plateforme YouTube, très prisée des plus jeunes qui y suivent divers YouTubeurs et YouTubeuses (comme, par exemple, McFLy et Carlito pour ne citer qu'eux), les vidéos publiées par les 13-17 ans seront automatiquement en mode « privé ». L'historique des positions sera quant à lui désactivé pour les moins de 18 ans et ne pourra pas être activé. Sur le moteur de recherche Google, « SafeSearch » sera activé par défaut pour les moins de 13 ans détenteurs d'un compte géré via Family Link. Et cette activation par défaut sera ensuite étendue aux moins de 18 ans puis à tous les nouveaux comptes de mineurs. De plus, il ne sera plus possible pour les annonceurs de cibler les plus jeunes (âge, centres d'intérêt...) avec des publicités. Enfin, Google Assistant sera également doté de nouvelles fonctionnalités pour protéger les mineurs.

Les dernières actualités