Faillites d'entreprises : la déferlante de liquidations a-t-elle commencé ?

liquidation

La deuxième quinzaine de mars semble marquer une inflexion brutale, avec notamment une explosion du taux de liquidations directes d'entreprises en cessation de paiement, selon une analyse publiée ce mercredi par le cabinet d'études Altares.

Publié le 14-04-2021 par Reuters

Les défaillances d'entreprises se sont maintenues à un niveau exceptionnellement bas en France au premier trimestre mais le mois de mars a marqué une inflexion, avec une explosion des procédures et des liquidations, selon une analyse publiée mercredi par le cabinet d'études Altares.

Au cours des trois premiers mois de l'année, 7.406 défaillances d'entreprise ont été enregistrées, un nombre "exceptionnellement bas" en recul de 32,1% par rapport au premier trimestre 2020, dont seule la toute fin avait été affectée par la crise sanitaire.

"Le mois de mars pourrait cependant constituer un point de bascule", souligne Thierry Millon, directeur des études Altares.

Hausse de 155% des défaillances fin mars

La deuxième quinzaine de mars a été marquée par une explosion de 155% des défaillances par rapport à la même période de 2020, lors de laquelle le début du premier confinement s'était accompagné d'un gel des procédures du fait de la fermeture des tribunaux.

"C'est aussi en mars qu'émergent des chiffres concrets sur la détresse de centaines d'entreprises qui se trouvent en cessation de paiement, en dépit des dispositifs de soutien publics", observe Thierry Millon.

Lire aussi : Le dernier fabricant de jantes automobiles en France en redressement judiciaire


79% : un taux de liquidation directe jamais vu "depuis 20 ans"

Le mois dernier, 79% des jugements se sont soldés par une liquidation directe de l'entreprise concernée, "un niveau jamais atteint depuis 20 ans", souligne-t-il.

Pour

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités