Facebook en guerre contre les anti-vaccins

Facebook en guerre contre les anti-vaccins

Facebook vient d'annoncer dans un communiqué que toutes les publicités anti-vaccins seront désormais interdites sur l'ensemble de ses plateformes.

Publié le 14-10-2020 par Esther Buitekant

Une interdiction immédiate


Le réseau social de Mark Zuckerberg est l'un des terrains privilégiés de tous ceux qui veulent afficher leur défiance envers la vaccination, ou même véhiculer de fausses informations et de prétendues recettes miracles offrant une protection efficace contre les maladies. Facebook a donc décidé d'employer la manière forte. Les publicités anti-vaccins seront désormais interdites sur Instagram, Facebook, WhatsApp et Messenger, a annoncé le groupe mardi 13 octobre  dans un communiqué. Une mesure qui entre en vigueur immédiatement. 'Facebook ne veut pas de ces publicités sur sa plateforme. Facebook affine régulièrement son approche en matière de publicités portant sur des enjeux sociaux [...] Les vaccins en font partie.', indique l'entreprise américaine. Les posts privés des membres sur le sujet restent toutefois autorisés.


Facebook scruté à 3 semaines de l'élection présidentielle américaine


A trois semaines de l'élection présidentielle américaine, et après le fiasco du scrutin de 2016 que Facebook est accusé d'avoir largement influencé, le groupe de Mark Zuckerberg veut plus que jamais lutter contre la désinformation. Facebook avait annoncé au printemps 2019 réduire la visibilité des fausses informations portant sur les vaccins, en réduisant la propagation des messages et en donnant aux internautes des informations vérifiées. Avec la pandémie de Covid-19, le scepticisme est encore monté d'un cran. Facebook rappelle donc 'l'importance des mesures de santé préventives'. 'Il y a des choses que les gens peuvent faire pour rester en bonne santé. Comme le vaccin contre la grippe saisonnière', indique le groupe.

Les dernières actualités