Face à la "quatrième vague", Castex veut 50 millions de "primo-vaccinés" fin août

Castex, 8 mai

La "quatrième vague" du Covid-19 est bien là. Sur TF1, le Premier ministre a sonné l'alarme et annoncé l'ouverture de 5 millions de créneaux de vaccination dans les quinze prochains jours. Le chef de l'exécutif a fait la "pédagogie" de l'efficacité vaccinale et espère que la loi instaurant le pass sanitaire sera votée avant la fin de la semaine. Jean Castex saisira lui-même le Conseil constitutionnel sur le respect des libertés pour une promulgation attendue pour début août. Les restaurateurs devront contrôler le pass sanitaire mais n'auront pas à contrôler l'identité des clients.

Publié le 22-07-2021 par latribune.fr

"On est dans la quatrième vague". Le premier ministre Jean Castex a affirmé que le pays était bien entré dans un nouvel épisode de recrudescence pandémique, lors d'une intervention ce mercredi au journal télévisé de TF1 de 13 heures. "Le fameux variant Delta est là, majoritaire. Il est plus contagieux que les autres. Nous avons enregistré une hausse de 140% des cas positifs en une semaine, et plus de 18.000 hier. Un autre chiffre caractérise cette situation : 96% de ces 18.000 cas n'étaient pas des gens vaccinés".

Depuis mi-juillet, en moyenne sur sept jours, 8.053 cas sont recensés quotidiennement. Fin juin, le nombre était en dessous des 2.000 cas quotidiens. Le taux de reproduction du virus est passé à 1,52, au-dessus du seul d'alerte fixé à 1.

Accélération de la vaccination

Pour faire face à cette flambé épidémique, le chef du gouvernement a appelé à une forte réaction "collective". "La clé, on la connaît : c'est la vaccination", a-t-il affirmé. Jean Castex, se félicitant des 3 millions de rendez-vous demandés après l'intervention du chef de l'Etat le 12 juillet dernier, a ainsi annoncé l'ouverture de 5 millions de créneaux de vaccination sur les quinze prochains jours. L'ambition est d'atteindre un rythme de croisière de 4 millions de vaccinés lors des deux prochaines semaines. "Nous visons 40 millions de primo vaccinés à la fin juillet, contre 40 millions prévus initialement fin août, et désormais 50 millions fin août".

Lire aussi 7 mnAlors que l'épidémie flamble à nouv

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités