Engie veut multiplier sa puissance par 4 en Afrique

Engie veut multiplier sa puissance par 4 en Afrique

On n'arrête plus Engie ! Selon les informations du journal français Le Figaro, le groupe voudrait quadrupler sa puissance sur le continent africain.

Publié le 23-04-2019 par Nolwenn Guengant

À l'heure actuelle, Engie, qui depuis 2016 s'est repositionné en tant que leader de la transition énergétique, exploite pas moins de 3 000 MW (mégawatts) en Afrique. Mais après avoir inauguré la première centrale solaire à concentration d'Afrique du Sud (nommée Kathu Solar Park) début avril, le groupe voudrait aller encore plus loin en multipliant par quatre sa puissance sur l'ensemble du continent.

 

10 ans pour atteindre cet objectif

 

Le groupe Engie est actuellement en train d'étudier une quarantaine de projets qui lui permettraient d'atteindre, en une dizaine d'années, l'objectif des 10 000 MW supplémentaires qu'il s'est fixé. Comme l'a indiqué Yoven Moorooven, directeur général de Engie Afrique, « tous ne se feront pas, mais nous disposons d'un vaste éventail d'opportunités, d'autant que nous sommes actifs sur plusieurs segments, des grosses infrastructures de production aux modes d'autoconsommation en passant par les mini-réseaux. » Le chiffre d'affaires global d'Engie est de 60 milliards d'euros. Cependant, son activité en Afrique ne lui a rapporté « que » 200 millions d'euros en 2018 (soit moins de 0,5 % du CA global). Engie, dont la directrice générale est Isabelle Kocher, souhaite donc se développer afin notamment que son activité sur le continent africain pèse davantage dans son CA total. 

Les dernières actualités