Engie se lance dans son premier projet renouvelable en Mongolie

Engie se lance dans son premier projet renouvelable en Mongolie

Hier soir, le groupe énergétique français Engie a annoncé avoir signé un contrat pour développer son tout premier projet renouvelable en Mongolie, à savoir la construction et l'exploitation d'un parc éolien d'une capacité de 55 MW.

Publié le 24-08-2017 par Guilhem Baier

Une capacité totale de 55 MW

 

Depuis 2016, le groupe énergétique français Engie s'est engagé dans un plan de transformation l'incitant à miser toujours plus sur les énergies renouvelables, aux quatre coins du monde. C'est dans cette logique que, en cette fin de mois d'août 2017, le producteur et fournisseur de gaz et d'électricité vient d'annoncer qu'il allait construire et exploiter un parc éolien en Mongolie, qui ne sera autre que son tout premier projet renouvelable sur ce territoire.

« Un accord de financement vient d'être conclu par un groupement d'investisseurs internationaux et d'institutions financières pour un montant de 120 millions de dollars », a précisé Engie, qui a confirmé ses objectifs 2017 le mois dernier à l'occasion de la présentation du bilan de son premier semestre. Plus précisément, comme le révèle le communiqué diffusé hier soir pour annoncer la nouvelle, le parc en question, dont les travaux doivent débuter dès cet été, aura une capacité totale de 55 MW, avec une mise en service attendue pour « la deuxième moitié de l'année prochaine ».

 

Un potentiel futur projet au Brésil également

 

Le parc sera situé dans le désert de Gobi, à 450 kilomètres au sud-est de la capitale mongole Oulan-Bator. La firme dirigée par Isabelle Kocher a expliqué que le projet avait été développé en collaboration avec les communautés locales et qu'il avait fait l'objet d'une évaluation détaillée de son impact environnemental, approuvée par les autorités nationales compétentes.

En parallèle de cette annonce, Engie, qui s'est par ailleurs récemment désengagé de Petronet LNG, continue de discuter du rachat d'un complexe éolien au Brésil. Plus précisément, l'entreprise négocie l'acquisition à 100 % d'un « important complexe éolien d'une capacité de 605 MW » sur le territoire brésilien auprès de Renova Energia. Aucun détail supplémentaire n'a été divulgué concernant cette opération, mais il se murmure de plus en plus fort qu'elle pourrait atteindre un montant de plusieurs centaines de millions d'euros, à en croire les estimations des analystes de Bryan Garnier.

Les dernières actualités