En Europe, les entreprises à forte croissance décollent

Le parlement enterine la creation de l'etablissement public la defense

Le nombre d'entreprises à forte croissance a bondi de 13% entre 2015 et 2016 profitant d'une conjoncture économique favorable. Cette moyenne masque cependant des disparités entre les pays.

Publié le 06-04-2018 par Grégoire Normand

L'essor des entreprises à forte croissance se confirme sur le sol européen. En 2016, près de 180.000 entreprises du secteur privé employant au moins 10 salariés étaient reconnues comme des entreprises de cette catégorie contre 158.000 en 2015 et 144.000 en 2014, selon une étude de la Commission européenne publiée ce jeudi 5 avril. Les entreprises à forte croissance se démarquent par une croissance moyenne annualisée du nombre de salariés supérieure à 10% par an, sur une période de trois ans et un effectif d'au moins dix salariés en début d'activité. Ces entreprises jouent un rôle moteur dans la croissance économique et la création d'emplois. Toutes ces firmes emploient environ 15 millions de personnes dans l'UE.

Lire aussi : Loi Pacte : quels sont les leviers pour faire grandir nos entreprises ?

Une variation à la hausse

Sur le vieux continent, les chiffres d'Eurostat indiquent que les entreprises à forte croissance ont bondi de 13% en moyenne en 2016 contre 7% l'année d'avant. Derrière ce chiffre, de véritables disparités apparaissent au sein de l'Europe. Sur les 27 pays où les données sont disponibles, seulement quatre ont connu une baisse de ce type de société. Il s'agit de la Lettonie (38%), de l'Estonie (-29%), de Malte (-18%) et de la Finlande (-4%). À l'inverse, Chypre (104,17%), la Roumanie (34%) et la Slovénie (28,05%) figurent sur les trois premières marches du podium. Quant à la France, elle se situe à la sixième position sur 27 pays en termes de progression.

(

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités