Électricité : l'hydrogène, indispensable pour accompagner le futur boom des renouvelables

Stockage hydrogène

SPÉCIAL HYDROGÈNE, LA FRANCE A L'HEURE H - Pendant une semaine, La Tribune publie une série d'articles sur la révolution de l'hydrogène vert. Aujourd'hui, le rôle des énergies renouvelables occuperont un place prépondérante dans notre système électrique. Le stockage de l'électricité sur de longues périodes, grâce à l'hydrogène, sera alors indispensable pour répondre aux problématiques de variabilité. Reste à industrialiser ces centrales à hydrogène, qui aujourd'hui n'existent qu'à l'état de prototype.

Publié le 15-04-2021 par Juliette Raynal

Dans le cadre de son plan hydrogène, la France poursuit, dans un premier temps, deux grands objectifs : la décarbonation de l'industrie et le remplacement de carburants fossiles pour la mobilité lourde. Mais à plus long terme, cette minuscule molécule pourrait aussi jouer un rôle clé pour stabiliser le réseau électrique et ainsi sécuriser l'approvisionnement du pays en électricité.

L'hydrogène peut en effet être utilisé pour stocker sur de longues périodes l'électricité, notamment celle produite à partir des énergies renouvelables intermittentes, comme le solaire photovoltaïque et l'éolien.

Concrètement, lors d'un pic de production (au printemps, par exemple, où il peut y avoir beaucoup de vent dans certaines régions), l'électricité générée à partir d'un champ éolien pourrait alimenter un électrolyseur qui permet de dissocier une molécule d'eau en oxygène et en hydrogène. L'hydrogène obtenu, sans émissions de CO2, est alors stocké. Il pourra être restitué en électricité, grâce à une pile à combustible, lorsque la production des énergies renouvelables ne sera pas suffisante pour couvrir tous les besoins de consommation en électricité (en hiver notamment). C'est ce qu'on appelle le stockage saisonnier.

Pas nécessaire avant 2035

Selon un rapport de RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, le stockage par hydrogène ne sera toutefois pas nécessaire avant 2035.

"A l'horizon 2035, le système électrique disposera encore d'un grand nombre de flexibilité, comme les c

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités