EDF : la centrale nucléaire d'Hinkley Point C plus chère que prévue

EDF : la centrale nucléaire d'Hinkley Point C plus chère que prévue

Le groupe français EDF vient d'annoncer que la centrale nucléaire d'Hinkley Point C (Grande-Bretagne) va coûter plus cher que prévu.

Publié le 26-09-2019 par Nolwenn Guengant

« En juin dernier, le projet HPC a atteint le jalon J-0 (soit l'achèvement du radier de l'îlot nucléaire de l'unité n° 1) avec succès et conformément au planning annoncé en septembre 2016. À la suite de cette étape majeure, une revue des coûts, du calendrier et de l'organisation du projet HPC a été engagée » a déclaré le groupe français EDF (Électricité de France), concurrent d'Engie ou encore de Planète Oui, dans un communiqué officiel.

 

Retard et surcoûts

 

« Le risque de report de la livraison (COD) des unités 1 et 2 communiqué précédemment (15 et 9 mois respectivement) s'est accentué. [En outre,] les coûts à terminaison du projet sont désormais estimés entre 21,5 et 22,5 milliards de livres sterling 2015, soit une augmentation comprise entre 1,9 et 2,9 milliards de livres sterling 2015 » explique ainsi le groupe dans son communiqué. Mais à quoi est due cette facture plus élevée que prévu ? « Essentiellement [à] des conditions de sol difficiles, ayant rendu les travaux de terrassement plus coûteux que prévu [mais aussi] à la mise en oeuvre du design fonctionnel d'une tête de série adaptée au contexte réglementaire britannique. » Pour rappel, la construction de la centrale a débuté en 2016. Près de 4 000 personnes travaillent sur ce chantier colossal où l'on trouve la grue la plus haute du monde (250 mètres).

Les dernières actualités