EDF et McPhy s'associent pour développer l'hydrogène décarboné

EDF et McPhy s'associent pour développer l'hydrogène décarboné

Hier soir, le groupe énergétique EDF a annoncé son entrée au capital de la firme française McPhy en vue de développer l'hydrogène décarboné, dans l'Hexagone comme au niveau mondial.

Publié le 06-06-2018 par Guilhem Baier

Premier actionnaire de McPhy

 

Nouvelle stratégie de développement actée pour EDF. Hier soir, le groupe énergétique français a annoncé via un communiqué de presse avoir pris une participation dans le capital de l'entreprise française McPhy, spécialisée dans le développement de solutions de stockage d'énergie en misant sur l'hydrogène comme vecteur énergétique. Plus précisément, c'est dans le cadre d'un partenariat visant à assurer le développement de l'hydrogène décarboné « en France et dans le monde » qu'EDF, qui vient de remporter un contrat d'accompagnement en Russie concernant un futur quartier de Moscou et qui s'est aussi lancé dans les énergies renouvelables aux Émirats arabes unis, est entré au capital de la firme, à hauteur de 21,7 % et pour un montant estimé à 16 millions d'euros.

C'est via sa filiale EDF Nouveaux Business que le principal producteur d'énergies bas carbone au monde a réalisé cette opération, devenant dès lors le premier actionnaire de McPhy.

 

Deux partenaires, deux ambitions

 

Grâce à cette opération, qui passe également par l'acquisition de 20,4 % des droits de vote de McPhy, EDF, premier producteur et distributeur d'électricité en France, fait son entrée sur un marché en plein essor, celui de l'hydrogène décarboné, quelques années après avoir témoigné de son envie de miser toujours plus sur les énergies renouvelables. Le groupe fondé en 1946 et actuellement placé sous la direction de Jean-Bernard Lévy devrait ainsi proposer prochainement à ses clients de nouveaux produits et services leur permettant à la fois « de réduire leur empreinte carbone et d'accroître leur compétitivité ».

De son côté, McPhy entend se développer sur le plan commercial en recrutant de nouveaux clients, sur le territoire français comme à l'international (notamment en Europe, en Chine et aux États-Unis), grâce au statut de référence d'EDF sur ces marchés stratégiques.

Les dernières actualités