Du nouveau avec le conseil de surveillance de Facebook

Du nouveau avec le conseil de surveillance de Facebook

Le groupe Facebook a publié un billet dans lequel il explique que ses utilisateurs vont pouvoir contacter le conseil de surveillance pour de nouvelles raisons.

Publié le 15-04-2021 par Nolwenn Guengant

Depuis cette semaine, le rôle du Conseil de Surveillance de Facebook a été étendu. Désormais, les contenus signalés mais laissés en ligne par le groupe pourront être examinés par l'instance. « Permettre aux utilisateurs de faire appel de contenus qu'ils souhaitent voir supprimés de Facebook est une extension significative des capacités du conseil de surveillance » a indiqué Thomas Hugues, directeur du Conseil de Surveillance.


Indépendance et transparence


« Le conseil a été créé [en 2020] pour garantir que Facebook prenne moins de décisions tout seul sur des questions de contenu très importantes, et que de meilleures décisions puissent être prises grâce à un processus indépendant et transparent qui oeuvre pour protéger les droits de l'homme et la liberté d'expression » a rappelé Thomas Hugues. Le Conseil  a déjà rendu diverses décisions mais la plus attendue est celle qui concerne le retour de Donald Trump sur le réseau social concurrent de Twitter. L'ancien président des États-Unis avait, rappelons-le, été banni après les émeutes survenues au Capitole début janvier 2021. Le Conseil de Surveillance de Facebook compte une vingtaine de membres indépendants et internationaux. Ces membres sont aussi bien journalistes que professeurs ou encore juristes. Cependant, pour certains, la taille du Conseil de Surveillance est insuffisante pour modérer les contenus de plates-formes comme Instagram et Facebook.

 

Les dernières actualités