Du changement annoncé chez Total

Du changement annoncé chez Total

Au début du mois, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, annonçait la réorganisation du groupe. Cette semaine, on en apprend un peu plus.

Publié le 25-11-2020 par Nolwenn Guengant

« Nous sommes en train de réorganiser le groupe et l'ensemble des compétences techniques de l'entreprise » annonçait Patrick Pouyanné au début du mois en évoquant le projet One Tech qui devrait être mis en place au cours de l'été 2021. On en sait désormais plus sur les changements envisagés par le groupe qui veut devenir multi-énergies. Total va entre autres créer un grand pôle central multi-techniques regroupant 3 300 ingénieurs. Des suppressions de postes notamment au sein des sièges sociaux français sont également prévues.


« Un moindre mal » ?


« C'est au bas mot 700 postes qui ne seront pas remplacés sur 1 400 à 1 500 salariés potentiellement concernés par un départ » a indiqué Thierry Defresne (CGT). La direction du groupe a confirmé ce plan de départs volontaires mais n'a en revanche pas donné de nombres exacts. « La suppression, par Total, de 700 postes sur un effectif mondial de 100 000 personnes paraît un moindre mal » estime Jean-Michel Bezat, journaliste du Monde. Dans une lettre adressée aux syndicats, Namita Shah (directrice générale des ressources humaines) écrit que ces départs volontaires concerneraient « principalement les personnes en fin de carrière à qui une dispense d'activité serait proposée ». Enfin, autre changement pour Total, le groupe a annoncé un « arrêt conjoncturel » de la raffinerie de Donges qui « fonctionne à perte » ; 650 personnes y travaillent sans oublier 400 personnes en sous-traitance.

Les dernières actualités