Disney annonce des pertes colossales au 4ème trimestre

Disney annonce des pertes colossales au 4ème trimestre

Si la fermeture des parcs d'attractions a eu un impact très lourd sur les résultats de l'entreprise américaine, Disney+ n'en finit plus de conquérir de nouveaux abonnés.

Publié le 16-11-2020 par Esther Buitekant

La fermeture des parcs pèse lourd


The Walt Disney Company a fait état le 12 novembre de 710 millions de dollars (601,3 millions d'euros) de perte nette pour son quatrième trimestre clos le 3 octobre. Une chute vertigineuse qui résulte en grande partie de la fermeture de ses parcs d'attractions partout dans le monde en raison de la pandémie de Covid-19. Le chiffre d'affaires de Disney a chuté de 23% à 14,71 milliards de dollars (12,46 milliards d'euros), soit une baisse légèrement inférieure aux attentes des analystes. Sur l'ensemble de son exercice fiscal 2019-2020, la perte s'élève à 2,83 milliards de dollars dont 2,4 milliards sont directement liés au Coronavirus. 'Même avec les perturbations engendrées par le COVID-19, nous avons été capables de gérer nos activités avec efficacité tout en prenant des initiatives audacieuses et volontaires pour placer notre entreprise en situation de plus grande croissance à long terme', a toutefois tempéré le directeur général, Bob Chapek, cité dans un communiqué. 


Disney+ sauve les meubles


Disney peut en effet se réjouir des excellents résultats de sa plateforme de streaming qui, depuis son lancement il y a un an, a conquis 73,3 millions d'abonnés à travers le monde. Avec la fermeture des salles de cinéma et le report de nombre de ses blockbusters, notamment West Side Story de Steven Spielberg, Disney a tout misé sur sa plateforme qui s'affirme de plus en plus comme un concurrent de poids face à Netflix ou Amazon Prime. 'Le véritable point positif est l'activité de service direct au consommateur, qui est la clé de l'avenir de notre entreprise', a confirmé jeudi Bob Chapek.

Les dernières actualités