Détroit d'Ormuz: Parly énonce les réserves de l'UE sur l'opération américaine Sentinel

détroit d'Ormuz, Oman, marine, Etats-Unis, Iran, pétrole

Alors que le ministre américain de la Défense a annoncé mercredi le lancement (avec le Royaume-Uni, l'Australie et Bahreïn) de l'opération Sentinel dans ce détroit par où transite le quart du pétrole mondial, Mme Parly a implicitement confirmé le soutien de la France à l'idée de déployer une mission européenne d'observation dans la région pour assurer une "présence dissuasive".

Publié le 30-08-2019 par AFP

La ministre française de la Défense Florence Parly a affirmé jeudi que l'Union européenne avait des réserves sur l'opération navale américaine d'escorte dans le détroit d'Ormuz et précisé que certains pays voulaient déployer des moyens européens dans la région pour assurer une "présence dissuasive".

"Nous ne voulons pas être dans un dispositif d'escorte des navires, mais nous voulons assurer une présence dissuasive", a expliqué à l'AFP Mme Parly peu avant une réunion informelle avec ses homologues européens à Helsinki.

Mme Parly a implicitement confirmé le soutien de la France à l'idée de déployer une mission européenne d'observation dans la région. Elle a toutefois souligné que le nombre de pays de l'UE prêts à s'engager se "compte sur les doigts d'une main".

La question des moyens à déployer sur le terrain

"Nous allons essayer de passer à la deuxième main" au cours de la réunion d'Helsinki, a-t-elle ajouté. "Mais le  dispositif se fera avec les moyens existants dont il faudra tirer le meilleur parti", a-t-elle insisté. La France maintient en permanence une frégate dans la région.

Selon le centre de réflexion allemand DGPA, une telle mission nécessiterait une flottille d'au moins cinq navires, dont un vaisseau de commandement et un porte-hélicoptères, et des moyens de reconnaissance.

Beaucoup d'hésitations européennes

La réunion s'est élargie dans l'après-midi avec la participation des ministres des Affaires étrangères. Plusieurs d'entre-eux se sont montrés très circonspect

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités