Désinfection des wagons, contrôle du pass sanitaire...La SNCF fait les comptes

Désinfection des wagons, contrôle du pass sanitaire...La SNCF fait les comptes

Selon le PDG son PDG, le contrôle du pass sanitaire va coûter « plusieurs millions d'euros » à la SNCF. Cette dépense s'ajoute aux 60 millions d'euros déjà déboursés pour la désinfection des trains, a-t-il indiqué.

Publié le 15-09-2021 par Valérie Macquet

Très chère crise sanitaire...


Dimanche dernier, Jean-Pierre Farandou, le PDG de la SNCF s'exprimait au micro du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, et l'heure était aux comptes. Il a indiqué que les dépenses générées par les mesures sanitaires allaient atteindre « pas loin d'une centaine de millions d'euros ». Le surcoût total est en cours d'évaluation mais à lui seul, le contrôle des pass sanitaires dans les trains devrait couter « plusieurs millions d'euros » à la SNCF, tandis que le groupe a d'ores et déjà dépensé 60 millions d'euros jusqu'ici pour la désinfection des trains a-t-il détaillé.


Pas de pass, pas de place dans le train !


Depuis le 9 août dernier, les passagers ont l'obligation de présenter un pass sanitaire pour prendre le TGV - que ce soit un Inoui ou un Ouigo - un Intercités ou encore un train longue distance international au départ de la France. Le contrôle de ce pass a été confié à des prestataires car « on ne pouvait pas recruter des milliers de cheminots au dernier moment », a expliqué le PDG de la SNCF. Le gouvernement a fixé à la SNCF l'objectif de contrôler les pass sanitaires dans 25 % des trains longue distance, a-t-il précisé. « On va augmenter le volume de vérification, on va monter à 30, 40 % des trains », a-t-il enfin assuré. 

Les dernières actualités