De retour à Toulouse, Mike Poon se confie sur l'avenir de l'aéroport

mike poon

Il avait disparu des écrans radars en 2015, quelques mois après la privatisation de l'aéroport de Toulouse. De passage dans la Ville rose lundi 4 décembre, Mike Poon, président de Casil Europe (société, créée par les actionnaires chinois, qui détient 49,99% des parts de l'aéroport) a accordé une interview exclusive à La Tribune. L'homme d'affaires revient sur les bouleversements connus par l'aéroport, la possibilité de lignes directes vers la Chine, mais aussi sur son activité de loueur d'avions.

Publié le 06-12-2017 par Florine Galéron

Quelles sont les raisons de votre passage à Toulouse ?

Je ne suis pas venu à Toulouse uniquement pour l'aéroport, mais aussi pour célébrer la livraison du 100e Airbus de ma société de location et le premier A320neo (en plus d'être à la tête de Casil Europe, Mike Poon dirige l'entreprise chinoise Calc, qui acquiert des avions et les met en location auprès de compagnies aériennes partout dans le monde, NDLR). Calc est le plus gros loueur d'avions en Chine avec 147 avions commandés auprès d'Airbus, soit 20 à 30% des avions importés en Chine par l'avionneur, et 50 avions commandés auprès de Boeing. Mais ce n'est pas assez. Calc doit avoir 40 à 50 nouvelles livraisons par an selon notre business plan donc nous devons continuer de commander au moins 40 avions par an. Le marché de la location est en pleine croissance. 45% des avions partent en location auprès des compagnies aériennes. Le plus gros marché est en Chine puisque le nombre de passagers explose.

C'est la première fois que vous médiatisez un déplacement à l'aéroport de Toulouse depuis votre "disparition" en juin 2015... Pendant des mois, personne n'a eu de vos nouvelles, vous avez démissionné de votre société de location Calc citée dans une affaire de corruption en Chine, ainsi que du conseil de surveillance de l'aéroport. Vous comprenez que cela ait pu créer la panique ?

Je comprends cette panique mais à ce moment-là il y avait en Chine une enquête sur l'ensemble du secteur de l'aviation. J'étais interrogé dans certaines

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités