DBV enflamme Wall Street

DBV enflamme Wall Street

La biotech française DBV a réalisé une levée de fonds record de 218 millions d'euros à Wall Street.

Publié le 15-07-2015 par Laurent Baquista

La biotech française star de Wall Street

 

DBV a été la première start-up française de l'univers des biotechnologies à se lancer dans l'aventure américaine. Cotée en France sur Euronext depuis 2012, elle s'est introduite à la Bourse de New-York en octobre 2014 avec succès. Et pour cause ! Elle pourrait bientôt répondre à un problème de santé publique qui est devenu aux Etats-Unis un véritable phénomène de société.

En effet, elle développe un patch de traitement de l'allergie aux arachides, le Viaskin Peanut, qui permettra de traiter cette pathologie qui touche 1 américain sur 100, et tue 150 personnes chaque année aux Etats-Unis.

 

 

Un problème de santé publique

 

Perturbant considérablement la vie quotidienne de millions d'américains, et en particulier des enfants, cette allergie est d'autant plus dangereuse que des traces d'arachides se cachent dans des très nombreux aliments commercialisés aux Etats-Unis, et ailleurs dans le monde.

Pierre-Henri Benhamou, pédiatre fondateur de DBV, s'avoue stupéfait par les conséquences de la présence d'arachides dans les aliments pour les sujets allergiques : «  L'usage de la cacahuète est tellement répandu qu'ils risquent leur vie chaque fois qu'ils acceptent un biscuit de la part d'un camarade ». Ce qui explique que des écoles sans arachides se sont créées maintenant sur le sol américain.

 

 

Une solution révolutionnaire

 

Le Viaskin Peanut serait une technique révolutionnaire de désensibilisation, qui apporterait enfin une solution à ce type d'allergie. Les traitements de désensibilisation habituels, par voie orale ou par injection, s'avèrent en effet impossibles à mettre en oeuvre, car un choc anaphylactique peut être déclenché chez le sujet allergique par une quantité infinitésimale si elle est ingérée.

La Food & Drug Administration est particulièrement désireuse que les recherches aboutissent, et facilite la tâche de DBV. La biotech française va entamer prochainement les derniers essais cliniques sur des enfants de 4 à 11 ans durant l'année, et, s'ils sont concluants, la mise sur le marché du Viaskin Peanut devrait intervenir début 2018 aux USA, et en 2019 en Europe.

Les dernières actualités