Croissance : Macron la chance, cela va-t-il durer ?

Macron fustige les "elus" au "discours d'agitation"

[Un an de présidence Macron] La progression du PIB s'est établie à 2% en 2017, au plus haut depuis six ans. Cette véritable embellie économique a profité à Emmanuel Macron pour sa première année à l'Élysée. Mais de nombreux risques se profilent déjà à l'horizon.

Publié le 09-05-2018 par Grégoire Normand

Les clignotants sont au vert pour Emmanuel Macron. Le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 2% sur l'ensemble de l'année 2017. C'est la croissance la plus rapide depuis 2011, quand le PIB de l'économie tricolore avait atteint 2,1%. 2017 met fin à plusieurs années de « croissance molle ». L'ancien ministre de l'Économie bénéficie d'une conjoncture très favorable pour sa première année au pouvoir mais le repli de l'activité au premier trimestre 2018 (0,3% contre 0,7% au dernier trimestre 2017) illustre quelques signes de fébrilité.

Un environnement international porteur

Les bonnes performances économiques de la France en 2017 s'expliquent d'abord par une conjoncture mondiale favorable, selon les économistes interrogés.

« Comme les autres pays de la zone euro, la France a bénéficié d'un environnement international porteur, avec une forte reprise de l'activité mondiale », résume Julien Pouget, chef du département de la conjoncture à l'Insee.

Chez Natixis, l'économiste Véronique Janod souligne également la « bonne dynamique du commerce mondial et des conditions de financement toujours favorables pour les entreprises en raison de la politique monétaire accommodante de la BCE ».

Ce dynamisme a été particulièrement marqué par l'investissement des entreprises et celui des ménages. La formation brute de capitale fixe (FBCF) des sociétés a accéléré nettement, passant à 3,7% en 2017 contre 2,7% en 2016, tandis que les ménages ont investi dans le logement neuf.

Le commerce extérieu

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités