Covid: nouvelle vague de restrictions pour affronter la troisième vague

Magasin fermé

Plus que trois jours pour se déplacer sur le territoire avant une interdiction d'un mois: le week-end pascal marque le retour de restrictions généralisées pour freiner la flambée de Covid-19.

Publié le 04-04-2021 par AFP, Juliette COLLEN

A compter de 19H00, les règles déjà imposées à 19 départements en vigilance renforcée vont s'étendre à toute la métropole pour quatre semaines: les commerces jugés non-essentiels vont devoir baisser le rideau, les déplacements seront limités à 10 km, et, pour la première fois depuis le confinement du printemps 2020, les crèches et établissements scolaires vont fermer pendant trois à quatre semaines.

Mais pour laisser une bouffée d'oxygène avant ce nouvel "effort" demandé aux Français, les autorités tolèrent jusqu'à lundi soir les déplacements interrégionaux, pour permettre à ceux qui le peuvent de se mettre au vert et d'emmener les enfants chez leurs grand-parents. Les lieux de culte étant fermés à partir de 19H00, les veillées pascales ont été pour la plupart repoussées à dimanche matin tôt.

 Pas de cohue

Passé mardi, les déplacements de plus de 10 km ne seront plus autorisés, sauf pour déposer un enfant chez un proche.

De nombreux départs étaient prévus pour ce week-end prolongé, mais samedi matin, le site d'information routière Sytadin ne signalait aucun bouchon en Ile-de-France, où des citadins avaient déjà choisi de partir à la mi-mars.

Pas de cohue non plus gare Montparnasse à Paris, mais plutôt une affluence habituelle pour un week-end: beaucoup voyageaient "léger", avec un petit sac, quelques familles partaient avec leurs enfants, cartable sur le dos.

"L'an dernier on n'avait pas été très réactifs, on était restés à Paris. Là on a pris les billets mercredi à 20H00 jus

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités