Covid-19 : le gouvernement planche sur les contours du déconfinement

Coronavirus: le maire prevoit une contraction de 8% de l'economie francaise en 2020

Port du masque ou non dans les transports, retour à l'école volontaire ou échelonné, réouverture des commerces... Autant de questions auxquelles le gouvernement doit encore répondre avant la présentation de son plan de déconfinement, sans doute mardi.

Publié le 25-04-2020 par AFP

Le gouvernement travaille ce week-end à ses premières propositions pour sortir la France du confinement, après avoir donné ces derniers jours des pistes fluctuantes sur l'école ou les transports. D'autant que les pistes évoquées cette semaine ont eu tendance à semer la confusion.

Une certitude : ce plan met en première ligne les élus locaux. Ces derniers ont été consultés jeudi et vendredi par le Premier ministre et seront à nouveau reçus lundi par la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault.

Dans cette perspective, Edouard Philippe doit tenir "plusieurs réunions de travail durant le week-end sur les sujets prioritaires", dont les masques, les tests ou les transports. L'Assemblée nationale débattra du déconfinement le 5 mai. En attendant, l'exécutif s'est employé à rassurer les secteurs parmi les plus touchés par l'épidémie de coronavirus et ses conséquences économiques.

Soutien massif à Air France

Vendredi, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a promis une aide massive pour la compagnie Air France, précédant l'annonce par le gouvernement néerlandais d'une aide aussi importante pour KLM. Il a également évoqué une aide de cinq milliards d'euros pour le groupe automobile Renault.

Au total, ce sont quelque dix milliards d'euros dont bénéficiera le groupe aérien franco-néerlandais Air France-KLM, à condition toutefois, écologie oblige, de devenir "la compagnie aérienne la plus respectueuse de l'environnement de la planète".

Lire aussi : La France soutient

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités