COVID-19 : l'efficacité du traitement d'AstraZeneca non prouvée

COVID-19 : l'efficacité du traitement d'AstraZeneca non prouvée

Le laboratoire AstraZeneca fait de nouveau face à une mauvaise nouvelle. L'efficacité de son traitement contre la COVID-19 n'a pas été prouvée.

Publié le 16-06-2021 par Nolwenn Guengant

Son vaccin est boudé par plusieurs pays (et même déconseillé par un haut responsable de l'EMA, l'Agence européenne des médicaments), son traitement n'est pas efficace... AstraZeneca, contrairement à ses concurrents dont Pfizer et BioNTech notamment, ne profite pas forcément de la pandémie. « L'essai n'a pas atteint le but principal de prévenir les cas de COVID-19 symptomatique après exposition [au virus] » explique le laboratoire.


Phase 3


Le traitement développé par le laboratoire AstraZeneca était en phase 3 (essais cliniques de grande ampleur). Testé sur 1 121 personnes de plus de 18 ans non vaccinées et cas contacts directs dans les huit jours précédents le test, il n'a permis de réduire les risques de développer une forme symptomatique de COVID-19 que de 33 %. C'est mieux que rien mais ce n'est pas suffisant. Le groupe continue tout de même ses essais sur des patients n'ayant pas été exposés au virus et sur des patients ayant contracté une forme sévère de la COVID-19. C'est le gouvernement américain qui finance le développement de ce traitement en échange de jusqu'à 700 000 doses de vaccin en 2021. Le laboratoire a indiqué que des discussions sont actuellement en cours avec le gouvernement américain au sujet des étapes suivantes. Bonne nouvelle tout de même pour AstraZeneca, son vaccin est efficace à 90 % contre les hospitalisations dues au variant Delta.

 

Les dernières actualités