Compta en mode data : Supervizor lève 3 millions d'euros

Supervizor audit gastines clot

La jeune pousse parisienne, qui édite un logiciel détectant erreurs et fraudes dans la comptabilité des entreprises, réalise son premier tour de table auprès de la société de gestion Odyssée Venture. La startup veut se développer à l'international et devenir la référence de l'émergente AuditTech.

Publié le 29-03-2018 par Delphine Cuny

Vous connaissiez sans doute la Fintech, les LegalTech et voici poindre dans un univers connexe l'AuditTech, la réinvention du contrôle de la comptabilité par la technologie. La startup parisienne Supervizor veut devenir la référence de ce jeune secteur, à l'aide de sa « technologie unique », à base de machine learning (apprentissage automatique), qui a « digéré plus de 40.000 comptabilités différentes », explique le cofondateur et responsable de la R&D, Cyrille de Gastines.

La jeune pousse, qui revendique 250 clients, représentant 5.000 sociétés (filiales comprises) utilisant sa solution d'autocontrôle comptable et fiscal, annonce ce jeudi sa première levée de fonds, de 3 millions d'euros, auprès de la société de capital-investissement Odyssée Venture.

« La levée de fonds va nous permettre d'accélérer en France et en Europe. Nous n'avons pas la force commerciale ou la notoriété de nos concurrents, grands éditeurs de logiciels ou Big Four de l'audit. Nous allons structurer notre force de vente directe et mettre en place des partenariats de vente indirecte, notamment avec de grands éditeurs d'ERP [logiciels de gestion, ndlr] », nous indique Alban Clot, cofondateur et responsable du marketing.

Le logiciel de Supervizor (installé dans les serveurs du client et non en mode cloud pour la confidentialité des données) est loué sous licence à un tarif variant en fonction du chiffre d'affaires de l'entreprise, soit 200 euros par mois pour une PME de 10 millions d'euros et 2.000 euros

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités