Climat : Les dirigeants affichent leurs ambitions au sommet mondial de Biden

Joe biden devrait reconnaitre le genocide armenien, disent des sources

Alors que Joe Biden a appelé jeudi le monde à « l'action » lors de son sommet sur le climat, en dévoilant un nouvel objectif américain de réduction des émissions polluantes, plusieurs dirigeants ont, un à un, fait valoir leurs propres ambitions en la matière.

Publié le 23-04-2021 par latribune.fr

[Article mis à jour le 22/04/21 à 21:00]

L'accueil est enthousiaste, au premier jour du sommet international virtuel sur le climat organisé par Joe Biden. Plusieurs des dirigeants mondiaux invités y ont applaudi le « retour » de l'Amérique dans la lutte contre le réchauffement, près de 100 jours après l'arrivée du démocrate dans le Bureau ovale. « Je suis ravie de voir que les Etats-Unis sont de retour pour travailler avec nous sur le climat. Il ne fait aucun doute que le monde a besoin de votre contribution si nous voulons vraiment tenir nos objectifs ambitieux », a ainsi lancé la chancelière allemande, Angela Merkel. « Nous sommes tous très heureux du retour des Etats-Unis », a renchéri le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Invités à s'exprimer tour à tour, ils ont égrené leurs propres engagements, après que Joe Biden a ouvert le bal en annonçant la réduction d'entre 50 et 52% des émissions de gaz à effet de serre des Etats-Unis d'ici à 2030, par rapport à 2005. Le président chinois, Xi Jinping, dont la venue était incertaine il y a encore quelques jours, a, de son côté, réaffirmé l'objectif d'une neutralité carbone de la Chine d'ici à 2060. En dépit de très vives tensions entre les deux grandes puissances rivales sur nombre d'autres dossiers, l'homme d'Etat s'est déclaré « déterminé à travailler avec la communauté internationale, et en particulier les Etats-Unis » sur ce front.

Lire aussiClimat : Les Etats-Unis et la Chine se disent prêts à coopérer

Le Premier mini

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités