Chauffage : Engie veut redonner du pouvoir d'achat

Engie, Isabelle Kocher

Isabelle Kocher explique à La Tribune comment elle veut permettre aux ménages de bénéficier d'une "transition énergétique compétitive". La directrice générale annonce pour janvier une « offre packagée » permettant d'acquérir une chaudière neuve sans en débourser le prix d'achat et en faisant baisser sa facture mensuelle.

Publié le 20-12-2018 par Propos recueillis par Dominique Pialot

LA TRIBUNEL'énergie est un sujet central dans la crise actuelle du pouvoir d'achat. Au-delà du gel provisoire des tarifs réglementés de l'électricité et du gaz, annoncé par le gouvernement, quel rôle peuvent jouer les entreprises ?

ISABELLE KOCHER -

L'énergie n'est pas un bien comme les autres. Tout le monde a besoin d'énergie. Tous les ménages consomment de l'énergie. Et c'est aujourd'hui une part non négligeable de leur budget. Surtout en hiver pour le chauffage.

Chez Engie, nous pensons que la transition énergétique doit être une chance pour tous les Français et tout de suite, sinon elle n'aura pas lieu. On a beaucoup entendu parler au cours des dernières semaines de l'opposition entre fin du mois et fin du monde. Ces deux enjeux sont réconciliables et nous allons le prouver concrètement dès la mi-janvier.

Notre fil rouge à nous, c'est ce que j'appelle « la transition énergétique compétitive ». Les ménages comme les entreprises doivent payer leur énergie moins cher, c'est une question de pouvoir d'achat pour les premiers et de compétitivité pour les seconds.

A nous d'être capable de leur proposer une énergie propre tout en les aidant à faire des économies et à gagner réellement de l'argent.

Nous avons lancé des offres en ce sens depuis trois ans.

Mais face au malaise de la société française, il faut accélérer très fortement. Et j'ai mis toutes les équipes d'Engie en tension positive pour que nous soyons capables de proposer dans les quatre semaines des offres nouvelles,

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités