Casino débloque 100 millions d'euros pour optimiser sa logistique

Casino cede vindemia a gbh pour reduire sa dette

Le géant de la distribution aux 12.000 magasins dans le monde vient de signer un contrat de quatre fois 25 millions d'euros avec la startup Everoad pour améliorer sa chaîne logistique grâce aux logiciels de cette dernière.

Publié le 29-10-2019 par César Armand

Entre 1.500 et 2.000 tournées de camion chaque jour. C'est le nombre d'allers-retours effectués par les transporteurs du groupe Casino entre les dépôts et les magasins. Pour réduire les milliers de kilomètres parcourus, le distributeur a décidé de nouer un partenariat commercial de 100 millions d'euros sur quatre ans avec la startup Everoad. Spécialisée dans la mise en place de leviers numériques au service de la logistique, cette dernière doit l'aider à optimiser ses trajets, et en particulier, à mieux remplir ses flux retours.

"Nous voulons autant améliorer nos temps et nos coûts de transport que diminuer le nombre de camions sur les routes", explique Clément Lubin, directeur supply chain du groupe Casino. "Ça coûte cher et ça pollue !"

Acteur d'un "monde plutôt ancien et peu digital", le distributeur s'est en effet fixé une ambition à atteindre d'ici à la fin 2023 : réduire de 10% à 20% le nombre de ses camions sur les routes, tout en rationalisant ses dépenses d'acheminement de marchandises entre un point A et un point B.

Des données et de l'IA pour répondre à cet enjeu

La jeune pousse, qui qualifie ce marché d'"archaïque dans ses processus", piochera, elle, dans ses données et sa machine d'intelligence artificielle ("machine learning") pour répondre à ce double enjeu. Elle intégrera ainsi ses logiciels dans les systèmes d'information du groupe, mettra à disposition des tableaux de bord récapitulant les temps d'attentes des chargements, les annulations ou les changements

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités