Bongrain ignore l'accord sur la revalorisation des prix du lait

Bongrain ignore l'accord sur la revalorisation des prix du lait

Le fromager Bongrain a déclaré dans une lettre adressée aux présidents d'organisations de producteurs et de coopératives fournisseurs qu'il n'était nullement concerné par la hausse à minima de quatre centimes des prix du lait accordée lors de la table ronde entre les acteurs du secteur et le ministre de l'Agriculture.

Publié le 05-08-2015 par Davizz

Les fromages échappent à l'accord


Le groupe fromager Bongrain, rebaptisé il y a quelques mois Savencia fromage & dairy, vient d'annoncer dans un communiqué qu'il n'avait pas l'intention de respecter l'accord sur la revalorisation des prix du lait. Pour rappel, cet accord auquel sont parvenus les acteurs du lait (producteurs, industriels, distributeurs) et le ministre de l'Agriculture lors d'une table ronde le 24 juillet entier, prévoit une hausse à minima de quatre centimes des prix du lait. Concrètement, les acteurs concernés ont établi le prix du lait à 340 euros les 1000 litres (au lieu de 300 euros). Bongrain, un des leaders mondiaux du marché, commercialise plusieurs marques célèbres telles que Caprice des Dieux, Elle et Vire et St Moret. « Malheureusement, lors de cette table ronde, les fromages ont été écartés des engagements de revalorisation, or notre groupe ne fait ni lait de consommation ni emmental, et peu de crème et de beurre MDD » précise le groupe pour justifier sa décision.


Des producteurs mécontents


Les acteurs concernés n'ont guère tardé à réagir à l'annonce de la nouvelle. André Bonnard, président de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), a fait part de son grand agacement. « Tout le monde doit prendre sa part de responsabilité. Les industriels s'appuient sur la table ronde pour se désengager » a-t-il affirmé, avant de mentionner « les conditions commerciales établies en février avec la grande distribution » que Savencia semble avoir oubliées. Le 31 juillet dernier, une centaine de producteurs ont occupé la fromagerie Bressor de Servas pour manifester leur mécontentement.

Les dernières actualités