Bon premier semestre pour Michelin

Bon premier semestre pour Michelin

Michelin a publié ce matin des résultats semestriels traduisant une très nette amélioration de son bilan.

Publié le 26-07-2016 par Bertrand Dampierre

De plus en plus compétitif

 

La manufacture clermontoise a publié ce matin ses résultats économiques et financiers. Pour le premier semestre 2016, ils sont excellents, malgré un léger déclin des ventes par rapport à la même période l'an dernier. En effet, le fabricant de pneumatiques a réalisé un chiffre d'affaires de 10,292 milliards d'euros sur les six premiers mois de 2016, contre 10,497 milliards pour la même période du précédent exercice.

En revanche, sur tous les autres indicateurs, c'est à une véritable performance que l'on assiste, surtout dans un marché mondial qui demeure relativement difficile. Selon Jean-Dominique Senard, Président de Michelin, « au premier semestre, le groupe Michelin affiche une performance économique élevée qui bénéficie de la qualité de son offre de pneumatiques et de services, du pilotage efficace de l'équilibre croissance et prix, ainsi que de ses efforts de compétitivité ». Et, de ce point de vue, il est indéniable que les efforts ont porté leurs fruits.

 

Une stratégie qui paye

 

Au cours du premier semestre 2016, Michelin a réalisé un résultat net de 769 millions d'euros, alors qu'il n'était que de 707 millions lors de l'exercice précédent. De même, son résultat opérationnel a augmenté de 8,8 %. Son excédent brut d'exploitation (EBITDA) sur activités courantes s'élève pour sa part à 2,09 milliards d'euros, alors qu'il atteignait 1,91 milliard d'euros sur la même période 2015. La marge d'EBITDA sur activités courantes a également très fortement progressé, culminant à 20,3 % cette année, contre 18,2 % en 2015.

Par ailleurs, au-delà des efforts de compétitivité, ce sont aussi les nouvelles orientations stratégiques du géant de l'économie auvergnate qui lui permettent de trouver la bonne recette pour dégager plus de profit.

Comme l'explique Jean-Dominique Senard, « dans des marchés concurrentiels, notre entreprise est plus que jamais concentrée sur les quatre domaines d'amélioration qu'elle s'est fixés au service de ses ambitions stratégiques : la qualité du service à nos clients, la simplification de nos modes de fonctionnement, le déploiement de notre offre digitale et la poursuite de la responsabilisation de nos équipes ». Telle est la clef du succès.

Les dernières actualités