Avec sa puce de taille record, Cerebras veut bouleverser le marché de l'intelligence artificielle

Cerebras WSE

Cerebras Systems a dévoilé mardi 20 août un processeur d'une taille jamais vue, destinée à accélérer la capacité de calcul des intelligences artificielles. La startup américaine doit encore prouver l'efficacité de son composant et convaincre les géants de la tech de l'utiliser.

Publié le 23-08-2019 par François Manens

Une puce électronique de la taille d'un clavier peut-elle révolutionner la recherche en intelligence artificielle ? C'est en tout cas le pari  pris par Cerebras System. La startup américaine a dévoilé mardi 20 août un nouveau modèle du genre, baptisé Cerebras WSE, à l'occasion de la conférence Hot Chips donnée à l'Université de Stanford (Californie).

Créées dans les années 60, les puces électroniques sont les cerveaux des ordinateurs : elles déterminent en partie leur capacité de calcul et leur rapidité. Ce sont de petits carrés - le plus souvent découpés sur des plaques de silicium - sur lesquels sont imprimés des circuits. Comme il est d'usage en tech, les ingénieurs ont toujours travaillé pour réduire progressivement les tailles des puces. L'intérêt : diminuer leurs besoins énergétiques, tout en permettant leur accumulation, pour créer des systèmes de plus en plus puissants.

C'est pourquoi la puce de Cerebras, 57 fois plus grande que la plus large puce actuelle du marché, est inédite en son genre. Toutes ses caractéristiques établissent de nouveaux records. Elle compte 1,2 billion de transistors, 400.000 cœurs et 18 gigaoctets de mémoire. Conséquence : elle pourrait permettre d'entraîner des modèles d'intelligence artificielle plus rapidement et dans des proportions encore inégalées. Cerebras promet ainsi une capacité de traitement des données 150 fois plus rapide que les meilleurs serveurs du marché.

Malgré ces chiffres impressionnants, la startup a encore beaucoup à prou

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités