Au nom de la 'responsabilité sociétale", le PDG de Danone renonce à sa retraite chapeau

Emmanuel Faber, Danone

Le PDG de Danone, Emmanuel Faber, a mis l'accent sur la responsabilité sociétale de son groupe lors de l'assemblée générale des actionnaires jeudi, où prenait effet son abandon de sa retraite chapeau et de son indemnité de non concurrence.

Publié le 26-04-2019 par Emmanuelle Trecolle, AFP

En accord avec ses principes, tout en revendiquant une décision "strictement personnelle", le PDG de Danone Emmanuel Faber a confirmé jeudi qu'il renonçait à sa retraite chapeau de cadre pour ne plus bénéficier que de celle des salariés du groupe, avec effet au 25 avril 2019. Il a aussi renoncé à son indemnité de non-concurrence, en cas de départ. Selon France Inter, qui dit s'être basé sur les calculs d'un cabinet privé, Emmanuel Faber renoncerait ainsi à une retraite de 1,2 million d'euros par an, soit un total de 28 millions d'euros.

« Je n'ai pas besoin aujourd'hui dans mes réglages à moi de ce que l'économie de marché attribue à des patrons de grandes entreprises. Mais c'est mon réglage personnel », avait déclaré le PDG au micro de France inter plus tôt dans la journée.

Rémunération 2018 approuvée, soit 2,8 millions d'euros

Cette décision n'a pas été évoquée par les actionnaires durant l'assemblée générale, mais le patron de Danone a vu son mandat d'administrateur renouvelé et la résolution concernant l'approbation de sa rémunération en 2018, soit 2,8 millions d'euros, approuvée à près de 98%. Il a d'ailleurs salué ce vote d'un "Merci !" reconnaissant qui a provoqué les rires de la salle.

Les actionnaires ont par contre commenté cette annonce entre eux au buffet, autour d'un yaourt.

« Dans d'autres sociétés ils s'accrochent à ce genre de chose », constate Albert Lach, jeune retraité en veste verte qui assiste à sa troisième AG de la journée, en racontant avec humour ce

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités