Après la hausse de 2018, les ventes de pesticides baissent de 44% en 2019

Le gouvernement instaure des zones tampon pour l'utilisation des pesticides

Selon le gouvernement, qui a fourni ces "données provisoires", cette baisse est l'effet des mesures engagées depuis 2018 pour réduire l'utilisation des produits phytosanitaires.

Publié le 01-07-2020 par AFP

Les ventes de pesticides ont reculé en France de 44% en volume en 2019, après l'envolée des ventes intervenue en 2018 (+18%), a annoncé mardi le gouvernement. Les quantités vendues de glyphosate, désherbant controversé, "diminuent de 35% (-3.358 tonnes) entre 2018 et 2019 après avoir augmenté de 11% (+999 tonnes) entre 2017 et 2018", ont précisé les ministères de la Transition écologique et de l'Agriculture dans un communiqué conjoint. Le gouvernement français avait promis fin 2017 que cette molécule serait interdite "dans ses principaux usages" dans un délai de trois ans, sans attendre les cinq ans décidés au niveau européen.

Lire: Glyphosate : recherche alternatives désespérément

"Ces évolutions à la baisse compensent totalement l'augmentation des ventes en 2018, intervenue juste avant la hausse de la redevance pour pollution diffuse intervenue au 1er janvier 2019", a indiqué le gouvernement dans son communiqué.

Le biocontrôle en hausse

Selon ces "données provisoires", les quantités totales de substances actives vendues en usages agricoles, hors produits de biocontrôle, ont diminué de 44% entre 2018 et 2019 (-28.078 tonnes), après avoir augmenté de 18% entre 2017 et 2018 (+11.870 tonnes), a indiqué le gouvernement, qui estime que ces résultats "permettent de constater les premiers effets des mesures engagées (...) depuis 2018 afin de réduire l'utilisation des produits phytosanitaires". Concernant les quantités de produits vendus considérés comme "les plus préoccupants", di

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités