Airbus va produire des avions aux Etats-Unis

Airbus va produire des avions aux Etats-Unis

L'avionneur européen a inauguré ce lundi sa première usine d'assemblage situé sur le sol américain. Une pierre dans le jardin de Boeing.

Publié le 14-09-2015 par Bertrand Dampierre

Sweet Home Alabama

 

C'est là où les cieux sont si bleus qu'Airbus va tenter d'accomplir son rêve américain. A Mobile, ville importante de l'Etat sudiste d'Alabama, Airbus a inauguré lundi 14 septembre sa première usine d'assemblage située sur le territoire américain. L'avionneur européen s'est déjà aventuré hors de l'Europe, notamment en Chine avec son usine de Tianjin pour produire et assembler plus près des lieux de commercialisation ses Airbus destinés aux marchés chinois et asiatiques.

L'usine de Mobile obéit à la même logique : il s'agit de produire là où les Airbus sont achetés. Mais cette nouvelle implantation est indéniablement d'une portée symbolique et économique d'un autre ordre. Pour Fabrice Brégier, le Président d'Airbus, « c'est un jour historique » qui s'est déroulé le lundi 14 septembre 2015. « L'ouverture de cette nouvelle usine est l'événement le plus significatif pour l'aviation américaine depuis des décennies », a fièrement claironné Fabrice Brégier. « Elle installe l'Alabama comme un nouveau hub aéronautique ».

En outre, cette implantation de l'avionneur toulousain dans le Sud Profond est bien plus qu'une incursion sur les terres de Boeing ? C'est une pierre dans son jardin.

 

 

 

Avantages économiques

 

Mais les avantages ne sont pas que symboliques. Tout d'abord, être installé aux Etats-Unis et y assembler des appareils, c'est pouvoir travailler en dollars, et donc minimiser l'impact des fluctuations des taux de change. Produire près de là où l'on vend permet aussi de minimiser les coûts. En outre, en s'installant à Mobile, ville où le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale, Airbus a pu bénéficier d'aides de la municipalité, d'un montant total de 158 millions de dollars.

Mobile étant une ville portuaire, également doté d'un aéroport important, il sera facile d'y acheminer par avion ou bateau les morceaux d'appareils à assembler. Enfin, le salaire moyen à Mobile est un des moins élevés des Etats-Unis, ce qui va permettre aussi de disposer d'une main d'oeuvre relativement bon marché.

L'usine de Mobile va assembler des monocouloirs de la famille A320. Les deux premiers, destinés à JetBlue seront livrés au printemps 2016. D'ici à 2018, entre 40 et 50 appareils devraient sortir des chaînes chaque année.

Les dernières actualités