Airbus face au défi des subventions américaines à Boeing

airbus logo

Le ministre de l'Économie, Arnaud Montebourg, et son homologue allemand, Sigmar Gabriel, appellent les Etats-Unis à stopper leurs subventions à Boeing, dans l'optique d'une compétition juste et loyale dans l'aéronautique.

Publié le 17-06-2014 par Bertrand Dampierre

Concurrence déloyale pour Airbus


Ce lundi 16 juin, le ministre de l'Économie, Arnaud Montebourg, et son homologue allemand, Sigmar Gabriel, ont abordé frontalement un sujet qui empoisonne les relations entre l'Europe et les États-Unis dans le secteur de l'aéronautique. Les deux hommes politiques ont en effet appelé les États-Unis à cesser de subventionner l'avionneur Boeing, à l'occasion d'une visite du site d'Airbus, à Toulouse. Selon les spécialistes du dossier, ces subventions, de l'ordre de plusieurs milliards de dollars, faussent la concurrence et s'avèrent ainsi préjudiciables à tous les acteurs du secteur. Un sujet d'autant plus sensible qu'Airbus vient de subir la semaine dernière un revers important, avec l'annulation par Emirates d'une commande de 70 A350.



Airbus : Montebourg contre Bruxelles


Arnaud Montebourg a également exprimé son opposition à la politique de la Commission européenne, qui constituerait un "obstacle" à la création d'un nouvel Airbus en Europe. Pour le ministre de l'Economie, la Commission serait enfermée dans une vision idéologique de la concurrence, défavorable à l'émergence de nouveaux champions européens de l'aéronautique. Des déclarations incendiaires, alors même que le groupe allemand Siemens vient de dévoiler ses intentions à l'égard du français Alstom. A noter qu'au début de l'année, le président François Hollande avait envisagé la création d'un "Airbus de l'énergie" en Europe.

Les dernières actualités