Air Madagascar en dépôt de bilan

Air Madagascar en dépôt de bilan

Les mauvaises nouvelles en provenance du secteur aérien se suivent et se ressemblent... Après l'arrêt d'Alitalia, c'est au tour de la compagnie nationale malgache d'être placée en dépôt de bilan.

Publié le 18-10-2021 par Valérie Macquet

Dépôt de bilan et licenciements collectifs


Fondée en 1961, la compagnie Air Madagascar, en dépit de problèmes économiques récurrents desservait encore en 2019, avant la crise, 35 destinations vers l'Asie, l'Afrique, l'Europe et l'océan Indien. La mise à l'arrêt du trafic aérien mondial lui aura été fatal : l'accumulation de ses dettes estimées à 60 millions d'euros a obligé la compagnie à demander à être mise sous protection judiciaire jeudi dernier, le 14 octobre ( jeudi noir puisqu' Alitalia cessait, elle ses vols le soir même). Le lendemain vendredi 15 octobre, Air Madagascar effectuait son dépôt de bilan. Le journal Midi Madagasikara annonce que si le licenciement collectif parait inévitable pour la compagnie, l'Etat malgache prévoit cependant d'investir une somme de 3,5 millions de dollars (près de 3 millions d'euros) afin de financer un plan de départ volontaire.


Plus d'avions, mais un nouveau nom ?


Alors que la compagnie prévoyait d'intégrer à sa flotte cette année, trois Airbus A320-300 ; elle n'a plus, pour l'heure, aucun avion en état de vol. Pour autant, Midi Madagasikara indique que la compagnie n'est pas appelée à disparaître, car la loi lui offre une possibilité de redressement et de sauvegarde. Le journal affirme ainsi qu'alors que le pays vient d'annoncer la réouverture de ses frontières, la compagnie nationale, qui va désormais s'appeler "Madagascar Airlines", assurera - avec des avions de location - un vol long-courrier par semaine à destination de Paris ainsi que deux vols régionaux hebdomadaires pour Maurice et La Réunion.

Les dernières actualités