Air France-KLM : Air France a remboursé 500 millions d'euros de son PGE français

Air france-klm envisage le report de son augmentation de capital a cause d'omicron

Le groupe a remboursé une partie des 4 milliards d'euros du prêt garanti par l'Etat français. La société a également rééchelonné le remboursement du solde de 3,5 milliards d'euros. Cela constitue une nouvelle étape dans la restructuration du profil de la dette.

Publié le 13-12-2021 par latribune.fr

Malgré l'incertitude qui plane sur le risque économique lié à la cinquième vague de Covid-19, Air France commence à rembourser ses dettes à l'Etat français. Le groupe de transport a en effet annoncé lundi avoir reversé 500 millions d'euros sur les quatre milliards d'euros de prêt garanti par l'Etat français, accordé dans le cadre d'un plan de soutien de sept milliards d'euros à Air France.

De plus, le groupe vient tout juste de finaliser un report de l'échéance finale de 2023 à 2025. Air France a en effet obtenu un « reprofilage » avec le remboursement d'une première tranche du PGE français de 500 millions ce mois-ci, 800 millions en mai 2023, puis 1,3 milliard en mai 2024 et autant en mai 2025. Ce PGE devait à la base arriver à maturité en 2023 après avoir été prolongé sur de deux ans (le maximum) avec un taux d'intérêt annuel croissant. Le PGE néerlandais de son côté est moins pressant, il n'a pas été entièrement tiré et dispose d'une maturité de cinq ans.

"Ce remboursement partiel et le nouveau profil de remboursement amorti du PGE constituent une nouvelle étape dans la restructuration du profil de la dette et du bilan du groupe", dans un contexte marqué par "les premiers signes de reprise du trafic aérien mondial, combinés à un meilleur accès aux marchés de capitaux", note le groupe aérien.

Incertitude sur la situation sanitaire

Toutefois, le nouveau déferlement du Covid en Europe et la situation tendue dans les Antilles en proie à une large vague de contestation risquent

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités