Accusée de favoritisme envers Clinton, la présidente du Parti démocrate démissionne

Debbie Wasserman Schultz

Des milliers de courriels divulgués par Wikileaks ont semblé confirmer les accusations de Bernie Sanders selon lesquelles le Comité national démocrate a cherché à saborder la campagne du sénateur du Vermont.

Publié le 25-07-2016 par latribune.fr

La route s'annonce encore longue, pour Hillary Clinton. Déjà affaiblie par le scandale des e-mails, la future candidate démocrate à la présidentielle doit faire face à une nouvelle affaire, au sein de son parti cette fois. La présidente du Comité national démocrate, Debbie Wasserman Schultz, a en effet démissionné dimanche deux jours après la divulgation par Wikileaks de milliers de courriels qui ont semé le trouble au sein du Parti démocrate à la veille de la convention d'investiture de Hillary Clinton à Philadelphie.

Ces emails échangés entre responsables du CND, l'instance dirigeante du parti, semblent confirmer les accusations de Bernie Sanders selon lesquelles le CND avait une préférence pour Hillary Clinton et a cherché à saborder la campagne du sénateur du Vermont.

Sanders, représentant l'aile gauche du parti, a de nouveau réclamé dimanche la démission de Debbie Wasserman Schultz.

 "La direction du parti doit toujours restée impartiale pendant le processus de nomination du candidat à la présidentielle, ce qui n'a pas été le cas en 2016", a-t-il affirmé sur Twitter.

"Nous avons préparé une grande convention rassemblée et j'espère que l'équipe du CND, qui a travaillé si dur pour en arriver là, aura le soutien de tous les démocrates", a déclaré la présidente démissionnaire dans un c

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités