A Davos, Liam Fox espère signer des accords internationaux post-Brexit

Liam Fox, Brexit, ministre du commerce,

Depuis le Forum économique mondial, le ministre du commerce britannique a déclaré qu'il espérait reproduire une quarantaine d'accords commerciaux conclus par l'Union européenne avec des pays tiers au moment du divorce. Mais, selon le "Financial Times", aucun ne sera prêt d'ici au 29 mars.

Publié le 23-01-2019 par latribune.fr

Le ministre britannique du Commerce pro-Brexit Liam Fox, qui a défendu l'accord négocié par Teresa May avec Bruxelles, va profiter de son passage de deux jours au Forum économique mondial (WEF) de Davos pour discuter avec ses homologues du monde entier du renouvellement de leurs accords commerciaux après la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

A un peu plus de deux mois de la date fixée pour le Brexit (après pas loin de deux ans de préparatifs puisque le vote pour la sortie de l'UE remonte au 23 juin 2016), aucun consensus n'a encore émergé à Londres sur la manière, ni même l'opportunité de mener à bien ce retrait.

Selon le "Financial Times", aucun accord ne sera prêt pour le 29 mars

Fox a déclaré qu'il espérait reproduire une quarantaine d'accords commerciaux conclus par l'Union européenne avec des pays tiers au moment du divorce, mais le Financial Times a rapporté la semaine dernière qu'aucun ne serait prêt d'ici au 29 mars. Un mémo de Whitehall, révélé la semaine dernière par le FT, a révélé que le Royaume-Uni n'aurait pas fini de remplacer tous les accords commerciaux de l'UE avant sa sortie programmée le 29 mars.

"Nous sommes prêts et nous avons présenté toutes nos propositions", a cependant déclaré M. Fox au Andrew Marr Show dimanche 20 janvier sur BBC TV, selon le FT, mais il constatait néanmoins qu'"un certain nombre de pays (...) ne sont pas disposés à envisager une sortie sans accord ("No Deal") », tandis qu'un certain nombre d'autres étaient empêchés de pren

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités