5G : Orange choisit Nokia et Ericsson

5G : Orange choisit Nokia et Ericsson

L'opérateur français a annoncé le 31 janvier avoir choisi les entreprises européennes Nokia et Ericsson pour le déploiement de ses réseaux 5G dans l'Hexagone.

Publié le 03-02-2020 par Esther Buitekant

Orange fait le choix de l'Europe


Orange a révélé le 31 janvier avoir sélectionné Ericsson et Nokia pour déployer ses réseaux 5G en France. 'L'accord inclut les antennes ainsi que des services professionnels associés' précise Orange dans un communiqué. Les deux équipementiers européens vont donc prendre en charge les équipements (antennes et routeurs) mais aussi les services de déploiement et de maintenance. Ericsson va s'occuper plus particulièrement des régions Ile de France, Nord-Est et Sud-Ouest alors que Nokia se concentrera sur les régions Ouest et Sud-Est. 'La 5G va permettre le développement de nouveaux usages, de nouveaux services, et enrichir l'expérience de tous nos clients, particuliers et entreprises. Avec cet accord, Orange réaffirme sa volonté d'être leader de tous les réseaux.' s'est félicitée Fabienne Dulac la Directrice Général Adjointe d'Orange France.


Huawei volontairement mis de côté


En choisissant des 'partenaires de longue date', l'opérateur français a choisi de jouer la sécurité. Si le fabricant chinois Huawei a un temps été évoqué, Orange a préféré miser sur deux entreprises européennes déjà présentes sur son réseau. Une méfiance envers Huawei qui s'explique par les craintes d'espionnage des réseaux qui ont déjà conduit les États-Unis a bannir totalement le fabricant chinois de ses réseaux 5G. L'agence nationale pour la sécurité des systèmes d'information (Anssi) doit rendre dans les semaines à venir une décision concernant l'éventuelle interdiction d'Huawei. Une décision qui pourrait avoir un impact sérieux pour SFR et Bouygues Telecom qui, selon les chiffres de La Tribune, utilisent les produits du groupe chinois sur 47 et 52% de leurs réseaux mobiles.

Les dernières actualités